L’audio sur Mac 1/5 : Les chemins du son

AudioIl existe tout un tas de logiciels très efficaces pour manipuler le son sur Mac. En les multipliant, on arrive souvent à son but.

Pourtant, OS X macOS lui-même est très bien équipé. Cet article n’a pas pour vocation à être complet, mais plutôt de faire comprendre comment le son fonctionne sur macOS et comment on peut le manipuler avec ce qui nous est fourni.

Pour cela, j’utilise un MacBook Pro de 2012 sous OS X El Capitan (version 10.11.4). Il est équipé d’un micro, de haut-parleurs, de deux prises jacks (entrée et sortie). J’ai également un écran en DisplayPort équipé de haut-parleurs, ainsi qu’une interface audio USB (carte son…) Tascam US-2×2.

Je n’utiliserai qu’un seul utilitaire supplémentaire, sur la fin, pour « augmenter » les fonctions de macOS : Soundflower.

Les chemins du son

Pour expliquer comment macOS gère le son, je vais utiliser une représentation qui m’appartient. Elle n’est pas « vrai » dans le sens où Apple n’utilise pas ces termes. Mais je pense qu’elle aidera pour aborder le sujet.

En effet, je représente le chemin du son sous forme de « couches » qui s’imbriquent les unes aux autres. Il y en a 5 :

1. Les périphériques matériels : le composant physique. C’est à dire le micro, les haut-parleurs, l’entrée ou la sortie jack, une carte son USB, etc. Bref, ce qui est sous vos yeux.

Mes périphériques logiciels
Mes périphériques logiciels

2. Les périphériques logiciels : le bout de logiciel qui va gérer le périphérique matériel. En gros, c’est ce qu’on pourrait appeler le « driver ». En général, on a un périphérique logiciel pour chaque périphérique matériel. C’est ce que « voit » macOS et qui lui permet de dire que tel matériel est branché sur le Mac. On trouve la liste complète dans l’utilitaire suivant :

/Applications/Utilitaires/Configuration Audio et Midi.app

Comme on peut le voir sur l’image, chaque périphérique dispose d’entrées et/ou de sorties. La plupart en disposent de deux, car ils sont stéréo (droite et gauche). Notez d’ailleurs que la « sortie intégrée » regroupe les haut-parleurs et le port jack. Le premier est choisi si le port est libre. Sinon c’est l’autre. On ne peut pas utiliser les deux en même temps.

3. Le système. C’est macOS lui-même. Par définition, son rôle est de faire le lien entre les périphériques et les applications. Par défaut, c’est donc par lui qu’on est censé gérer les cheminements du son. Par exemple en passant par l’onglet Son des Préférences Système.

4. Les applications. Le logiciel qui va servir à émettre ou recevoir le son. Par exemple, iTunes.

5. Les fichiers. La plupart du temps, le son n’est pas « créé » par le logiciel. Il provient plus ou moins directement d’un fichier, par exemple mp3. À mon sens, c’est lui la véritable source/destination.

Voici une illustration avec deux exemples simples :

  • Lire un fichier *.mp3 avec iTunes en utilisant ses écouteurs branchés dans le port jack du Mac.
  • Enregistrer une vidéo dans un fichier *.mov en utilisant Photobooth et le micro intégré au Mac.
Exemple de chemin emprunté par le son
Exemple de chemin emprunté par le son

Dans l’article suivant, nous allons voir comment modifier le chemin du son à partir des fonctions de macOS.

Cliquer ici pour lire la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *